Définition calories et troubles de la glande thyroïde.

Les aliments contiennent des éléments qui, lors de la digestion, se transforment afin de fournir l’énergie indispensable à l’organisme.

La valeur énergétique des aliments représente la quantité de calories dégagées par leur combustion dans l’organisme.

Qu’est-ce qu’une calorie ?

Une calorie est la quantité de chaleur nécessaire pour élever un litre d’eau d’un degré. Cette unité de mesure est utilisée en physique, mais également en diététique, pour mesurer et désigner la valeur énergétique des aliments.

En réalité, il faudrait employer les termes de « kilocalorie » (kcal) ou de « grande calorie ». Mais pour plus de facilité, on emploi couramment le terme de « calorie ».

D’autre part, l’unité de mesure « calorie » ou, plus précisément, « kilocalorie » n’est plus légale en France : elle devrait être remplacée par « kilojoule », qui désigne une unité de mesure de travail plus appropriée à la mesure de l’énergie dégagée par un aliment.

Pour mémoire, une grande calorie (ou kilocalorie), équivaut à 4,184 kilojoules. Certains éléments sont dits « calorique », d’autres « peu caloriques », selon que l’énergie qu’ils dégagent est importante ou pas.

L’énergie

Les aliments, qui agissent comme de véritables combustibles, sont indispensables pour fournir à l’organisme l’énergie dont il a besoin pour :

  • Pourvoir à l’entretien des « machines » (organes, viscères…) : c’est le métabolisme de base
  • Effectuer une activité physique
  • Maintenir le corps à 37 °c
  • Transformer les aliments en énergie.

Il faut savoir que certaines émotions brûlent également de l’énergie, mais cette dépense est difficile à estimer.

L’énergie dont a besoin chaque individu au quotidien varie selon différents facteurs (âge, sexe, morphologie, activité physique).

Le métabolisme de base, qui représente l’énergie indispensable au maintien des fonctions vitales (elle représente environ 70% des dépenses énergétiques globales), est régi par la glande thyroïde.

La glande thyroïde

Cette petite glande endocrine, située à la partie antérieure du cou, sécrète des hormones bien spécifiques : la T3 (triiodothyronine) et la T4 (thyroxine).

En cas d’hyperthyroïdie (la glande fonctionne trop), le corps brûle davantage d’énergie.

Dans le cas contraire (hypothyroïdie), l’activité de la glande est anormalement ralentie.

Certains sujets atteints d’un surpoids incriminent le mauvais fonctionnement de leur glande thyroïde.

En réalité, ce type de pathologie est assez rare, et nécessite un traitement pointu et une surveillance médicale particulière.

Durant une période, certains médecins ont prescrit des extraits thyroïdiens à des personnes dont la glande fonctionnait normalement, cela afin d’obtenir un amincissement.

Ces pratiques sont aujourd’hui interdites en France car elle provoquent des effets secondaires lourds (troubles cardiaques, bouffées de chaleur, insomnies, nervosité, agressivité…).

Les kilos perdus (et repris dès l’arrêt du traitement) ne concernent pas seulement la masse maigre (muscles et organes).

Des troubles du fonctionnent de la glandes thyroïde, bien réels cette fois, peuvent également survenir par la suite.

Laisser un commentaire